• Heures d'ouverture

    HEURES DES COURSX

    KM TERVILLELundi 20:00-21:30

    KM METZMardi 20:00-21:30
    Jeudi 20:00-21:30

  • +33 6 37 55 09 32
  • Contact

    Restons en contactX

    ADDRESS

    Laisser un commentaire

    Votre message est en cours d'envoi, Veuillez patienter...

    Merci de nous avoir envoyé un message, nous revenons vers vous dans les plus brefs délais.

    Un problème est survenu, veuillez réessayer.

    Veuillez SVP remplir l'ensemble des champs avant de valider

La FEKM

NE VOUS FAITES PAS ABUSER PAR L’EFFET « ASPARTAME » :

ça porte le nom de Krav-Maga…
ça ressemble au Krav-Maga…
ça a un côté officiel…
mais ça peut ne pas être du Krav-Maga !

RENSEIGNEZ-VOUS !

_________________________________________

​Richard Douieb a introduit le Krav Maga en France en 1987.

En 1997, il crée la FEKM (Fédération Européenne de Krav Maga) afin de structurer les différents clubs et professeurs éparpillés en Europe.

En 2005, la FEKM rejoint comme discipline associée, la Fédération de Karaté (FFKDA).

En raison de l’évolution qu’envisageait de donner la FFKDA au Krav Maga (suppression des combats durs, interdictions de certains coups pour introduire des compétitions (sans sens pour nous)…), et surtout d’une règle d’équivalence de grades entre disciplines (un ceinture noire de Karaté est, par équivalence, ceinture noire de toutes les arts martiaux associés à la FFKDA) permettant à tout adhérent de devenir professeur sans avoir pratiqué, la FEKM a décidé de quitter la FFKDA en 2011 (voir les raisons en détail ici).

L’essentiel des adhérents (environ 13 000 dont plus de 10 000 en France en juin 2013) est resté fidèle à la FEKM, gage de sérieux de l’enseignement et de niveau technique.

Attention, en raison de son succès, le Krav Maga attire des personnes peu scrupuleuses qui cherchent à surfer financièrement sur la vague en arrangeant leur passé, en s’inventant des années de pratique quand ils n’effectuent qu’un stage de 2 jours par an, ou en s’achetant des diplômes de moniteurs de fédérations inconnues. Les seuls véritables perdants de l’histoire sont toujours les élèves… Gardez votre libre arbitre et votre sens critique et posez des questions avant de vous engager dans un club.